Les axes majeurs du budget métropolitain 2021

La conduite de projets structurants se poursuit : habitat, gestion de l'espace public, transition écologique, innovation... malgré le contexte sanitaire.

Budget métropolitain 2021

Retrouvez l'article " La métropole continue d'investir pour vous" paru dans le magazine de Dijon métropole

Dijon métropole a abordé la crise sanitaire dans une position financière favorable et solide, en amélioration constante sur les derniers exercices. Fin 2019, l’ensemble des indicateurs financiers montrait une situation saine, dans la continuité des précédentes années : une épargne brute importante (62 M€), un résultat disponible de plus de 57 M€, un désendettement régulier depuis 2013 (avec une diminution de plus d’un quart en 7 ans).

Malgré ce contexte, Dijon métropole a fixé dans le cadre du budget primitif ses priorités d’actions pour 2021 avec plusieurs objectifs, en accord avec son projet métropolitain :

Maintien du niveau d'investissement

Le maintien d’un niveau d’investissement très significatif : 65,07 M€ après 63,25 M€ au budget primitif 2020.

Dijon métropole fait le choix assumé de consolider son niveau d’investissement pour contribuer pleinement à la relance économique. La conduite de projets structurants se poursuivra et ce dans plusieurs domaines prioritaires :

budget_2021

En détails :

Urbanisme et habitat (logement social, politique de la ville, rénovation urbaine, acquisitions foncières, …) avec une enveloppe de 21,26 M€ :
  • Soutien à la construction et à la réhabilitation thermique de logements à loyers modérés ;
  • Délégation des aides à la pierre par l’État (11,3 M€) ;
  • 3 M€ d’investissements dans le cadre de la mise en œuvre du nouveau programme national de rénovation urbaine pour la période 2018-2024, concernant deux quartiers, Le Mail à Chenôve et Fontaine d’Ouche à Dijon (travaux de réaménagement et de requalification des espaces publics) ;
Gestion de l’espace public (voirie, signalisation, éclairage public, propreté urbaine, réseaux d'eaux pluviales, enfouissements de réseaux, …), représentant près de 19,8 M€ :
  • Investissements en matière d'aménagement et d'entretien de la voirie (9,4 M€) ;
  • Poursuite de la mise en œuvre de « OnDijon » (5,8 M€) ;
  • Développement de pistes cyclables supplémentaires (2,1 M€) ;
Développement économique, innovation, enseignement supérieur avec 7,9 M€ d’investissements dont :
  • 2,52 M€ destinés à l’implantation et au développement d’écoles d’enseignement supérieur (écoles d’ingénieurs ESTP et ESEO, Science Po Dijon, ou encore l’ESADD) ;
  • 1,2 M€ pour l’aménagement de la zone d’activités économiques de Beauregard (acquisition de voiries après aménagement par la SPLAAD) ;
  • 1,075 M€ de soutien à l’innovation médicale (projet Readaptic) ;
  • 954 000 € pour le lancement du projet de création d’une légumerie centralisée ;
  • 886 000 € pour la poursuite du soutien de Dijon métropole au tissu économique local dans un contexte de crise sanitaire de la Covid-19 ;
Transition écologique et lutte contre le réchauffement climatique, poursuite de projets majeurs en 2021 :
  • Lancement de la première station de production d’hydrogène ;
  • Le début, en 2021, du processus d’acquisition des premiers véhicules métropolitains alimentés à l’hydrogène (bus et bennes à ordures ménagères), et démarrage des travaux d’adaptation des centres de maintenance et d’exploitation desdits matériels roulants ;
  • Installation d’une ferme photovoltaïque sur le site de l’ancien centre d’enfouissement technique, avec la réalisation préalable en 2020, par Dijon métropole, d’importants travaux de remise en état et de réhabilitation paysagère du site, pour un montant prévisionnel de 2,5 M€ ;
  • Le développement des modes de déplacements doux (2,1 M€), spécifiquement pour le développement de pistes cyclables supplémentaires ;
  • La gestion durable de l’eau dans le cadre de la création d’une société d’économie mixte à opération unique (SEMOP) ODIVEA avec des investissements conséquents pour renforcer la protection de la ressource en eau ;
  • Le projet de système d’alimentation durable à l’horizon 2030, avec une enveloppe financière de 1,27 M€ prévue au budget primitif 2021 ;
  • Le lancement du projet de légumerie centralisée, dont la construction serait au sein de la zone d’activités Beauregard, participant à l’objectif général d’encourager la transition alimentaire vers des productions locales et de qualité ;
  • Plus de 5 M€ dédiés au programme d'investissement dans le secteur de la collecte, du traitement, et de la valorisation des déchets.

Pas d'augmentation d'impôt

0% d’augmentation des taux d’imposition sur l’ensemble des taxes et impôts locaux applicables aux ménages et aux entreprises à savoir :

  • Les taxes foncières sur les propriétés bâties et non bâties, la taxe d'habitation résiduelle sur les logements vacants et les résidences secondaires (stabilité pour la 5ème année consécutive) ;
  • La taxe d'enlèvement des ordures ménagères (5ème année consécutive de stabilité) ;
  • La cotisation foncière des entreprises (4ème année consécutive de stabilité).

                             

Budget_metropole_2021

Voir en grand la page du magazine Dijon métropole n°55 mars 2021

Format : PDF Poids :71,91 ko

télécharger